[Chronique] Obey The Brave – Mad Season

Obey The Brave s’apprête à sortir son troisième album demain via Epitaph Records, “Mad Seasons” confirmera-il une recette efficace ou écrasera-il le groupe auprès de ses nombreux détracteurs? Suivant le groupe d’Alex Erian (Despised Icon) depuis les tout débuts, j’étais impatiente de savoir ce qu’il en était et force est de constater que je n’étais pas été déçue :

L’album s’ouvre par “On Thin Ice” morceau classique concernant le groupe qui inclut le chant plus mélodique d’Alex que nous avions pu découvrir sur les singles précédemment dévoilés qui sont les deux prochains morceaux sur l’album à savoir “Drama” et “On Our Own”, la session instrumentale est toujours très efficace, chaque morceau du groupe reste reconnaissable et ça fonctionne tout du moins on ose l’espérer. Les deux morceaux suivants sont donc les deux singles déjà clipés, dont “Drama” qui comporte une apparition de Steve Marois de Despised Icon l’autre groupe d’Alex cité précédemment, le morceau reste accessible et comporte comme un certain nombre de morceaux sur cet album de nombreux “sing-along” (sûrement beaucoup trop présent ce qui gâche un peu notre plaisir), “On Our Own” reste dans la continuité du morceau précédent mais est un choix beaucoup plus logique comme single, ce titre reste un de mes coups de coeur sur cet opus. On ne peut pas dire que le groupe fasse vraiment dans l’originalité pour le reste des titres présents notamment pour le morceau qui donne son titre à l’album “Mad Season” un morceau “Hardcore” très basique avant d’enchaîner sur le premier titre en Français “Les Temps Sont Durs”, morceau beaucoup plus mélodique que ce à quoi le groupe nous avait habitués jusqu’à maintenant notamment au niveau du refrain, “Feed The Fire” et “Low Key” reposent les bases de morceaux plus “bourrins” avec toujours cette pointe de chant clair très appréciable il faut bien le dire. Pour les deux morceaux suivants, rien de très nouveau à signaler seulement le passage sur le morceau “The Distance” de membres de Ion Dissonance à savoir Antoine Lussier et Kevin McCaughey. Le morceau “RIP” est clairement l’OVNI de cet album, chanté/rappé en Français et en Anglais avec la présence du groupe de Rap Canadien (Français) Loud Lary Ajust, le morceau s’ouvre sur un chant féminin avant des couplets rappés, un refrain par Alex et une fin de morceau classique pour OTB, une surprise qui nous promets un très bon morceau. L’album se conclut par “This Is It” dont on peut toujours pas dire que la surprise soit au rendez-vous, un bon morceau de clôture en somme.

Cet album n’est en soi pas une déception, même si peu d’innovation et une légère prise de risque avec l’incorporation du chant clair extrêmement présent sur cet album et un morceau relativement surprenant en fin d’album. “Mad Seasons” n’est pas l’album de l’année mais reste un bon album à voir ce que donneront les morceaux sur scène prochainement.

Tracklist :

On Thin Ice

Drama

On Our Own

Mad Season

97 Again

Les Temps Sont Durs

Low Key

Feed The Fire

The Distance

Way It Goes

RIP

This Is It

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *