[Chronique] Lofofora – L’Epreuve du contraire

On ne présente plus Lofofora dans le milieu du Metal Français, groupe pilier de la scène, ils reviennent en force avec leur huitième album “L’Epreuve du contraire”!

N’étant pas grande admiratrice de chant en français, mais l’album m’ayant été présenté comme un “évènement” par certains confrères, il était de mon devoir d’y jeter une oreille même en étant peu connaisseuse de l’univers du groupe ( Rester bloquée sur deux albums ça ne fait pas tout) et force est de constater que le groupe fait ce qu’il sait faire de mieux tout en arrivant à se réinventer et ça fait 25 ans que ça dure!

Parlons un peu de la partie instrumentale, ça sent le punk hardcore *Tsarine en référence à Marine“Y’en a qui disent qu’elle est moins pire mais c’est le contraire.Elle a un sourire de vampire, c’est tout le portrait de son père”*  , marié par moments à la Fusion, ça reste quand même très Metal cette histoire mais on garde le côté Lofo qui fonctionne très bien avec des morceaux comme “Pornopolitique”, le morceau qui ouvre l’album “L’Innocence” ou encore “Le malheur des autres”. Mais si vous êtes musiciens, tendez bien l’oreille, vous ferez sûrement plus attention à la richesse musicale que moi.

Passons au chant de Reuno *en français, précision pour moi-même*, le chant- “parlé” hargneux sert parfaitement les textes de cet album où on peut noter une excellente maîtrise des mots *c’est français mais au moins le groupe prouve qu’on a de très bons auteurs dans le rayon Metal*!

Au final, c’est français, certes, mais au moins ça nous prouve que nos “valeurs Metal” sont bien présentes et surtout bien représentées, merci messieurs pour ce bel album et à très bientôt sur scène!

Mary

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *