[Chronique] Gaahls Wyrd : Gastir – Ghosts Invited

Le prochain EP de Gaahls WYRD sortira le 31 mai prochain via Season Of Mist (mais déjà disponible à l’écoute sur Spotify et en intégrale sur Youtube). Mes impressions sur cette petite pépite dans la suite de cette chronique :

 

Pour tout un chacun, Gaahls est le chanteur du groupe de Black Metal : Gorgoroth. Mais il nous montre avec son projet qu’il sait faire du Black Metal mieux que personne. Et ça commence fort avec le premier titre « Ek Erilar », une intro mystique avant de partir sur une batterie qui blast plus vite que son ombre et un chant très caractéristique de cette catégorie musicale qui reste dans la continuité de l’intro et ferait presque planer par moments. La fin du morceau reprend l’intro et permet un final en douceur avant d’enchaîner sur la violence de « From The Spear ».

Ce morceau fut d’ailleurs le deuxième titre de cet album à avoir été dévoilé. On reste dans du Classique avec une voix qui prend aux tripes et un solo de guitare qui se détache de l’ensemble et la même intégration de chant clair que dans le titre précédent presque fantomatique.

Le premier titre à être sorti « Ghosts Invited » est donc le morceau qui donne son titre à l’album. « Ghosts Invited » se détache du lot par ses parties vocales presque uniquement parlées/chantées du plus bel effet et toujours cette batterie si présente. Ce morceau représente vraiment l’ambiance générale de ce disque.

Troisième single (et premier clip) pour le morceau qui me voit déjà arrivée à la moitié de l’album « Carving The Voices. Gaahls entraîne réellement son auditoire dans un univers qui lui est propre et nous révèle une palette vocale de toute beauté que beaucoup ne soupçonneraient pas pour un artiste évoluant dans le Black Metal depuis de nombreuses années. 7:26 minutes que je ne verrais pas passer tellement je suis prise par cet album et pourtant n’étant pas amatrice de morceaux aussi longs cela me surprend.

J’accroche beaucoup moins au morceau suivant intitulé « Veiztu Hve » où la partie instrumentale me paraît avoir pris le pas sur le chant.

« The Speech And The Self » reprend la continuité des morceaux que j’avais beaucoup appréciés précédemment sur « Gastir – Ghosts Invited » et met une nouvelle fois, cette voix si particulière en valeur avant d’enchaîner sur un accès de violence sur l’avant-dernier titre « Through And Past And Past »  mais avec toujours cette dimension si particulière avec une voix aussi plus hargneuse qu’on entend au final peu sur cet opus.

Le dernier titre « Within The Voice Of Existence » sera donc le titre le plus « calme » de « Gastir – Ghosts Invited » qui permet donc d’apprécier un peu de douceur dans ce monde de brutes et conclut cet EP de la plus belle façon qui soit!

En conclusion, foncez écouter Gaahls WYRD, cet opus est une petite pépite et permet également de découvrir un univers réellement propre à Gaahls.

Tracklist :

1. Ek Erilar
2. From The Spear
3. Ghosts Invited
4. Carving The Voices
5. Veiztu Hve
6. The Speech And The Self
7. Through And Past And Past
8. Within The Voice Of Existence

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *