[Chronique] Bad Wolves – Disobey

Le groupe de Los Angeles, Bad Wolves, s’est fait connaître avec sa cover du titre “Zombie” de The Cranberries (repris en hommage à Dolores O’Riordan la chanteuse du groupe décédée il y’a peu) et il sort maintenant son premier album “Disobey” via Eleven Seven Music. Après une cover très réussie, dans quel univers va nous transporter le groupe?

Pour annoncer la couleur, cet album a été produit par Zoltan Bathory (guitariste de Five Finger Death Punch) et est composé de Tommy Vext (ex-Divine Heresy), Doc Coyle (guitariste, ex-God Forbid), Chris Cain (guitariste, Bury Your Dead), Kyle Konkiel (bassiste, ex-In This Moment) et John Boecklin (batteur, ex-Devildriver). Autant vous dire qu’avec ce line-up, le calme plat n’est pas annoncé!

“Officer Down” est le titre qui ouvre cet album, ce morceau a une intro très “Djent” et un chant “screamé”qu’on pourrait presque croire emprunté à System Of A Down de Tommy Vext avant d’enchaîner sur un chant clair mille fois reconnaissable. Des backing vocals très présents sur le refrain de ce morceau apporte un plus ainsi que le solo de guitare au milieu du morceau. “Learn To Live” le morceau suivant ferait un parfait single, les couplets “rapés” et toujours cette voix prodigieuse sur le refrain, Tommy Vext est réellement un excellent vocaliste. Énormément de chant clair sur cet album ce qui n’est pas pour me déplaire, des morceaux plus Rock que réellement Metal en font de Bad Wolves un groupe accessible au plus grand nombre. Le quatrième morceau n’est autre que la cover qui a fait découvrir le groupe au grand public, “Zombie” de The Cranberries, initialement cette chanson devait être interprétée avec Dolores O’Riordan, le 15 juillet 2018, son décès a été annoncé, le groupe a quand même décidé d’enregistrer le morceau en sa mémoire qui est également un cadeau pour ses enfants à qui tout les bénéfices de la vente du single iront, le morceau a d’ailleurs été illustré par un clip qui reprend notamment le personnage incarné par Dolores dans la vidéo d’origine :

A noter que les paroles de “Zombie” ont également été légèrement modifiées avec la bénédiction de la chanteuse “‘It’s the same old theme Since nineteen-sixteen. In your head, in your head, they’re still fighting“, l’année 1968 a été changée par 2018 pour dénoncer des combats toujours d’actualité.

Pour la suite “Run For Your Life” est uns de mes morceaux préférés de l’album, les envolées presque “lyriques” de Tommy et cet instrumental puissant, la combinaison est parfaite! “Remember When” prend le même chemin que son prédécesseur avec un chant qui prend littéralement aux tripes. “Better The Devil” n’est clairement pas un morceau à retenir de cet album en tout cas il ne fait pas partie de ceux sur lesquels je vous recommanderais de vous pencher.

Le morceau “Hear Me Now” chanté initialement en solo par Tommy est le titre sur lequel je me suis penché avec intérêt pour découvrir le morceau (et le groupe par la suite) puisqu’il a récemment été illustré par un clip en duo avec la chanteuse Diamante :

Quid des différences? Ma foi peu de choses, la chanson était taillée, à mon sens, pour en faire un duo surtout avec la complémentarité vocale de Diamante/Vext. La version solo n’en reste pas moins un bijou de cet album.

Pour les morceaux en fin d’album, ils restent dans la lignée de ce que le groupe à pu proposer dans les morceaux précédents, “Shape Shifter” annonce la couleur du chant clair sur des blast de batterie hyper nerveux chose (que dans mon cas) j’entends peu chez d’autres groupes et ce qui apporte un côté original au morceau.

Le morceau final “Toast To The Ghost” clôt parfaitement l’album et reprend les codes établis jusque ici, du chant clair sur des blast au refrain, du scream enragé, des parties “djenty” et au final un titre qui reste dans les esprits.

Pour mon avis final : “Disobey” est un album accessible à tout les non-initiés à la culture Metal en général, la voix de Tommy Vext est particulièrement sublimée par la section instrumentale qui est quant à elle diablement efficace, en gros Bad Wolves est un de mes énormes coup de coeur en ce moment. En espérant les voir sur scène en France prochainement (même si pour ma part ayant déjà vu Tommy sur scène avec Five Finger Death Punch je suis convaincue par ses performances en live).

Tracklist :

01. Officer Down

02. Learn To Live

03. No Masters

04. Zombie (Cover The Cranberries)

05. Run For Your Life

06. Remember When

07. Better The Devil

08. Jesus Slaves

 09. Hear Me Now

10. Truth Or Dare

11. The Conversation

12. Shape Shifter

13. Toast To The Ghost

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *