[chronique] Any Given Day – Overpower

Overpower signe le retour du groupe de metalcore mélodique Any Given Day. Le quintette allemand nous avait déjà prouvé qu’ils savaient se faire une place  dans ce genre, dominé par les Etats-Unis, avec ses deux albums précédents : My longest way home (2014) et Everlasting (2016). Ayant gagné de la notoriété  avec leur cover de Diamond de Rihanna (qui cumule plus de dix millions de vues sur Youtube), le groupe tourne en Europe, aux côté de Bury Tomorrow, Caliban ou encore Trivium, leur permettant de conquérir de nouveaux fans. Mais que nous réserve ce nouvel opus ?

L’album s’ouvre avec Start Over, proposant une mélodie douce à la guitare, jusqu’au moment où vienne se rajouter les autres membres, ainsi que la voix du chanteur lançant les hostilités. Le rythme est entraînant et on ne peut pas se tromper, c’est du Any Given Day ! L’alternance avec de la mélodie est toujours présente et est toujours du plus bel effet. S’enchaîne les single connu avant la sortie de l’album et dont chacun à eu droit à son clip. Loveless, Savior et Lonewolf sont énergique, violent avec cette touche de tendresse propre à la mélodie du groupe et fonctionnent très bien en live ! Ils sont également de très bons exemples des sujets traités dans cet opus : l’introspection, la rupture,.. Les allemands parlent de choses dures, tristes, tout en gardant cette note d’espoir, ce sentiment que tout va changer à un moment donner et qu’il ne faut jamais abandonné (comme le souligne la chanson Never Surrender qui clôture l’album).

 

Taking Over Me ne nous laisse que peu de répit et c’est une véritable bombe au milieu de cet album. Avec quelques sonorités nouvelles, qui s’intègre parfaitement au riff reconnaissable du groupe. On continue avec Devil Inside qui dès les premières secondes frappe fort et va certainement faire bien bouger la fosse. S’enchaîne Sure fo Fail, In Deafeaning Silence et Whatever it Takes qui sont très similaire et représente totalement ce que le groupe fait de mieux.

La fin de l’album est proche. Le rythme change radicalement avec Fear, plus douce et poétique que les précédents titres. Mais les allemand ne s’arrête pas là et clôture ce nouvel opus avec Never Surrender. Explosif, entraînant, l’effet en live est impressionnant. C’est ma chanson coup de cœur et les paroles résument parfaitement l’idée générale d’Overpower. Un message d’aide, qu’il ne faut vivre que pour soi et faire ce que l’on aime.

“Don’t give it up until you’ve made it.
Let all the haters hate what you’ve created.
Walk your own way from the first till the last day.”

Overpower était annoncé comme un album plus mélodique et heavy. Any Given Day a parfaitement réussi ce pari et des mois après sa sortie, il reste l’album qui a conquis mon cœur en 2019.

Start Over
Loveless
Savior
Taking Over Me
Lonewolf
Devil Inside
Sure to Fail
In Deafening Silence
Whatever It Takes
Fear
Never Surrender

Gloomy

Totalement dingue de metalcore, de pizza et de Red Bull.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *