Carach Angren : Franckensteina Strataemontanus

Carach Angren sortent leur nouvel album “Franckensteina Strataemontanus“le 26 juin via Season Of Mist et autant vous dire que je l’attendais. Alors c’est parti pour une plongée dans l’univers de Frankenstein revisité par le groupe néerlandais.

L’album commence par une histoire sortie tout droit d’un conte. Avec une partie instrumentale magnifique qui nous plonge directement dans l’ambiance de ce nouvel effort studio.

Scourged Ghoul Undead” débute avec le narrateur puis on part sur les blast beast qui nous amènent à l’arrivée de la voix de Seregor, qui avec ses cris n’empêchait en rien la compréhension des paroles. Les orchestrations apportent toujours cette patte reconnaissable instantanément. La guitare lancinante se mêle parfaitement aux violons et autres cordes. Ce premier morceau est une véritable réussite.

On enchaîne avec la chanson titre de cet album. L’intro mélange habillement la batterie et le piano. Ce duo d’instruments reste présent dans le refrain. Le Black symphonique de Carach Angren est toujours une parfaite manière de se faire raconter des histoires entre horreur et tragédie. Les prouesses vocales de Seregor sont impressionnantes tant il alterne entre différentes tessitures.

Après deux titres l’album nous a déjà proposé de belles choses et je suis totalement rentré dans l’univers proposé par le groupe. La suite m’attends.

The Necromancer” portée par des cuivres puissants nous plonge dans l’antre de ce personnage. Les cordes viennent s’ajouter et accompagnent parfaitement les instruments du groupe. On sent que l’histoire qui nous est racontée s’étoffe petit à petit. Les petits passages en allemand finissent de nous plonger dans l’histoire. Les références au récit de Mary Shelley sont bien visibles et clairement je ne boude pas mon plaisir.

Le morceau suivant “Sawn For Solitude” est porté par un violon omniprésent. La batterie est toujours autant un métronome dans les compositions. Les choeurs apportent un véritable plus et l’ensemble est un véritable plaisir pour les oreilles. Les passages chantés se mêlent parfaitement aux cris et l’alternance est maîtrisée.

Les trois prochains titres sont ceux déjà disponibles depuis quelques semaines.

Operation Compass” revient vers du Carach Angren plus classique mais toujours très efficace. Les orchestrations sont toujours magistrales et ne prennent jamais le pas sur les guitares et la batterie. Ce dernier point illustre parfaitement la qualité du mixage de l’album.

Monster“, morceau assez court peut surprendre mais il rentre très facilement en tête et saura se tailler une place de choix sur les setlist du groupe. Cette description de la créature est parfaite et confirme son lien étroit avec l’œuvre de Shelley.

Der Vampir Von Nümberg” complète parfaitement ce trio de titres. Un morceau rapide et puissant qui continue de nous plonger dans cette Allemagne sombre et poisseuse. Les écutions vocales font toujours mouche et Seregor passe sans efforts de l’anglais à l’allemand. On sent l’horreur de l’histoire à chaque seconde et cela confirme la réussite qu’est ce nouvel album.

Retour de la puissante batterie avec “Skull with a Forked Tong“. Encore une fois, la narration étrange de Seregor emporte totalement. Et l’ensemble instrumental alterne rythmes rapides puis plus épiques pour un plaisir auditif complet.

Dernier morceau de cet album, “Like a Concious Parasite I Roam” débute avec un orchestre mis en avant qui le restera tout le morceau. Puis le groupe vient ajouter sa patte une dernière fois pour clôturer sa narration. Et autant dire que cette histoire m’aura tenue en haleine tout le long portée par des morceaux marquants.

Carach Angren offrent avec “Franckensteina Strataemontanus” un album complet et parfaitement exécuté qui ravira les fans de Black symphonique aussi bien que les fans d’histoires horrifiques. Je n’ai qu’une hâte pouvoir redécouvrir ces titres en live. Un coup de cœur de cet année étrange qu’est 2020.

 

Tracklist :

Here in German Woodland

Scourged Ghoul Undead

Franckensteina Strataemontanus

The Necromancer

Sewn for Solitude

Operation Compass

Monster

Der Vampire von Nürnberg

Skull with a Forked Tongue

Like a Conscious Parasite I Roam

Frederick’s Experiments

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *