Cannibal Corpse : Nouvel Album

Le 16 avril prochain sortira le 15ème album studio des géants de Cannibal Corpse, Violence Unimagined via Metal Blade Records. Un premier extrait Inhumane Harvest est déjà disponible.

Composé de onze titres, Violence Unimagined est un death metal à la pointe de la technologie, joué avec passion et une précision à couper le souffle. “Il suit vraiment le chemin que nous suivons depuis quelques années maintenant“, déclare le bassiste et membre fondateur Alex Webster. “Je pense que nous abordons l’écriture de la même manière à chaque fois : chacun d’entre nous essaie d’écrire les chansons les plus lourdes et les plus mémorables qu’il peut. Nous voulons que chaque chanson ait son propre caractère identifiable. En montrant mon âge, j’aime à dire qu’on peut “planter l’aiguille” sur n’importe quel point de l’un de nos albums et dire rapidement quelle chanson on écoute“.

Alors qu’ils continuent à faire ce qu’ils font avec aplomb, le seul changement substantiel apporté à Cannibal Corpse est l’ajout du guitariste Erik Rutan dans leurs rangs, qui rejoint Webster, le batteur fondateur Paul Mazurkiewicz, le guitariste Rob Barrett et le chanteur George “Corpsegrinder” Fisher. Connu pour ses rôles dans Morbid Angel, Ripping Corpse et plus particulièrement pour son rôle dans le puissant Hate Eternal, Rutan s’est depuis longtemps imposé comme l’une des forces les plus dynamiques du death metal contemporain. Parallèlement, il s’est forgé une réputation de producteur des plus demandés dans le domaine du métal, ayant déjà produit quatre albums de Cannibal Corpse (en plus de Violence Unimagined), aux côtés de groupes comme Goatwhore, Soilent Green et Belphegor. Il est membre à part entière du groupe depuis 2019 et a contribué à l’écriture de l’album en 2020. “Je pense que la différence la plus notable sur ce disque sera l’ajout d’Erik au groupe. Il a écrit trois chansons complètes pour le disque, la musique et les paroles, et son écriture et son jeu de guitare ont ajouté quelque chose de nouveau, et je pense que son style musical s’est très bien intégré au nôtre“, s’enthousiasme Webster. Ce n’est pas tout ce qu’il apporte au groupe. “C’est un grand ami à nous, donc sur le plan personnel, il est parfaitement adapté, comme nous savions qu’il le serait. En outre, c’est l’une des personnes les plus travailleuses que je connaisse, en musique ou ailleurs, et il conserve une grande énergie, un comportement positif dans les situations difficiles où d’autres personnes pourraient aller dans une direction négative. Cette énergie et cette attitude positive déteignent sur nous aussi. C’est vraiment une situation parfaite quand vous ajoutez quelqu’un à un groupe, ou à n’importe quel type d’équipe : quelqu’un qui est excellent dans ce qu’il fait, et qui inspire aussi les gens autour de lui“.

Déjà bien connus pour le niveau de technicité extrême qu’ils apportent à chaque disque, sur Violence Unimagined, Cannibal Corpse ont encore amélioré leur jeu, notamment dans le jeu de batterie de Mazurkiewicz. “Je pense que nous nous sommes tous un peu surpassés techniquement sur ce disque, Paul étant probablement celui qui a le plus poussé. Cet album est probablement le plus intense que nous ayons fait jusqu’à présent. Cela pourrait être dû en partie au fait qu’Erik a rejoint le groupe. Son style d’écriture des chansons comporte souvent une batterie techniquement difficile, probablement en raison de ses années d’expérience dans le death metal à grande vitesse“. Et avec un contenu lyrique typiquement sombre et déformé, Mazurkiewicz a trouvé le titre approprié pour le disque, “résumant ce que le groupe représente sous toutes ses facettes, et portant la violence à un autre niveau d’extrême

 

Tracklist :

1. Murderous Rampage

2. Necrogenic Resurrection

3. Inhumane Harvest

4. Condemnation Contagion

5. Surround, Kill, Devour

6. Ritual Annihilation

7. Follow the Blood

8. Bound and Burned

9. Slowly Sawn

10. Overtorture

11. Cerements of the Flayed

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *