Bukowski + Infected – Arlon @ L’entrepôt 18 janvier 2020

Direction la Belgique pour le premier concert de l’année. A l’affiche ce soir, Swallow Eart, Infected ouvrant pour Bukowski. La route ne m’aura pas permis de voir le premier groupe en live, on commence donc la soirée avec Infected. Merci à L’entrepôt pour l’accréditation et l’accueil !

Le groupe belge ne se fait pas attendre, ce qui n’est pas sans déplaire à la plus grosse partie de la salle, venue clairement pour eux. Total découverte pour moi, je retiens un set qui est passé très vite. L’énergie était fortement présente et à rapidement prit possession de la salle. Infected est très proche de son public, rigolant, se moquant et allant même jusqu’à jouer le dernier titre au sein même de la fosse. Cette dernière qui s’est littéralement lâchée dès le premier morceau.

Setlist :

Disparity
Crushed by the cross
Resistance
Ombre & effroi
Extinction
Face au minotaure
God abandonned us

La soirée commence bien et elle s’annonce parfaite avec l’arrivée de Bukoswki sur scène. Dernière date de leur petite tournée franco/belge, j’avais très hâte de les retrouver ! La salle a perdu une partie de son public et cela va très vite se ressentir. L’ambiance change radicalement et on se demande si la plus grande majorité ne sont pas venu pour soutenir Infected uniquement…

Mais Bukowski reste fidèle a eux-même. L’énergie est au rendez-vous, tout comme une setlist qui pioche dans pas mal d’albums du groupe, de quoi combler les fans de tout âge. Le groupe va mettre en avant son petit dernier (Strangers, 2018) qui fait son petit effet, mais pas autant que les chansons classiques comme The Midnight Son ou My Name is Kozanowski, qui vont créer quelques mouvements dans la fosse, mais en restant très gentil. C’est un public calme que l’on retrouve durant ce set. Mais le point noir du concert est clairement le son. Bon pour la première partie, mais pour la tête d’affiche ce n’était pas du tout le cas. On entendait très peu la voix de Mathieu, laissant la guitare dominait.

Ce premier concert de l’année était assez déroutant. Infected a complètement conquis son public, puis l’ambiance a radicalement changé. Ce n’est pas la faute du groupe, loin de là, mais bien du public qui ne semblait pas du tout réceptif, ce qui est bien dommage pour le groupe français.

Gloomy

Totalement dingue de metalcore, de pizza et de Red Bull.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *