Behemoth : A Forest

Behemoth a décidé de gâter ses fans en attendant le prochain album du groupe (qui devrait sortir à la fin de l’année) en proposant un EP 4 titres (dont 3 inédits et une version live) intitulé “A Forest“. Cet EP vaut-il vraiment le coup ou vaut-il mieux attendre l’album?

Le premier titre est donc la version studio d’un morceau que Behemoth reprend occasionnellement sur scène avec Niklas Kvarforth (Shining SWE) à savoir “A Forest” du groupe The Cure. La version studio m’a légèrement perturbée, tant les voix se mélangent trop bien , j’ai parfois l’impression que Nergal est absent du morceau tant sa voix est similaire à celle de Niklas sur ce titre que j’ai déjà vu en live. Rien de très nouveau sous le soleil quand même, le titre reste une bonne reprise et un joli coup de neuf à une chanson sortie en 1980.

Pour le deuxième titre, je ne vais pas vraiment m’éterniser sur son cas, car il s’agit simplement de la version live du morceau précédent. Je ne pense pas qu’un tel ajout était nécessaire mais bon après tout, pourquoi pas?

Shadows Ov Ea Cast Upon Golgotha” est donc le premier véritable inédit de cet EP issu des séances d’enregistrement du dernier album studio en date de BehemothI Loved You At Your Darkest“, ce morceau aurait très bien pu avoir sa place sur l’album tant il s’imbrique parfaitement avec les autres compositions. Le morceau me laisse une bien meilleure impression que “A Forest” d’ailleurs et on retrouve les éléments qui vont le succès du groupe : Des accords durs, des riffs puissants et un son de basse/batterie tonitruant. Ce premier inédit pourrait présager un possible retour aux sources pour Behemoth (peut-être plus “lisse”).

Pour conclure cet EP, “Evoe” est donc le deuxième titre véritablement nouveau et toujours extrait des sessions d’enregistrement de “ILAYD” et c’est un véritable coup de coeur pour moi! Ce morceau est la continuité du précédent qui montre que le groupe arrive à proposer des contrastes intéressants avec des sections presque joyeuses et des sections plus sombres, un contraste qu’on apparenterait facilement à l’ombre et la lumière (ou au désespoir et au bonheur) comme un combat permanent même si l’Enfer prédomine toujours dans la musique de Behemoth, le Paradis n’est peut-être jamais bien loin.

Pour conclure, cet EP était-il nécessaire? Pour les fans du groupe je dirais “Oui” même si la version Live de “A Forest” n’était pas utile, les inédits sont vraiment bons et avoir ré-enregistré “A Forest” en studio est un bonus sympathique. Mais est-il nécessaire de faire tout un foin de cet EP? Non plus, Behemoth propose des titres très classiques de son répertoire pour faire patienter les fans (et faire le buzz? Oui peut-être un peu…beaucoup).

Tracklist :

01. A Forest (The Cure cover) (ft. Niklas Kvarforth)

02. A Forest (Live) (ft. Niklas Kvarforth)

03. Shadows Ov Ea Cast Upon Golgotha

04. Evoe

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *