Archspire + Beneath The Massacre + Vulvodynia + Inferi @Glazart, Paris , 08.12.2019

Ce soir, le Tech Trek Tour est de passage au Glazart à Paris pour tout raser sur son passage et je pense qu’aucun des présents n’en est ressorti indemne!

En ouverture de soirée, ce sera donc ma découverte du soir, le groupe de Nashville, Inferi! Le groupe propose ce soir cinq titres tous piochés dans chacun de leurs différent EP/Albums. Le son semble quelque peu chaotique notamment lorsque Steve Boiser monte sur scène, ses hurlements sont quasiment inaudibles mais fort heureusement la qualité du son au niveau du chanteur s’améliore dès le morceau suivant. Inferi est un groupe de Technical Death Metal et force est de constater qu’en live, les musiciens abordent plusieurs techniques de jeu notamment les guitaristes Mike Low et Malcolm Pugh (n’étant pas calée en technique musicale je ne m’aventurerais pas à parler du nom des techniques mais on note le tapping au moins). Le public est déjà bien présent pour assister au set du groupe mais se montrera bien calme, applaudissant respectueusement le groupe entre chaque morceaux. Mais le calme annonce bien souvent la tempête après et c’est après leur dernier titre “Destroyer” qu’Inferi quitte la scène du Glazart après une petite interaction du Frontman qui filmera le public au début du morceau. Pour ma part, la découverte a été totale et très appréciable quoique très courte, en espérant revoir le groupe prochainement!

Inferi Setlist GLAZART, Paris, France 2019

 

Ma venue à la date de ce soir était clairement motivée par le set des Sud-Africains de Vulvodynia et je n’est clairement pas été déçue du voyage! Le groupe de Slamming Brutal Death compte apparemment de nombreux fans dans la salle qui réagira au quart de tour dès leur premier morceau “Mob Justice”. Entre la batterie dévastatrice, les guitares en furie, les grimaces de Chris Van Der Walt (basse) et sa rythmique fou et la folie de Duncan Bentley (chant), Vulvodynia a, on peut le dire , complètement retourné la salle! Mon travail en photo commence quelque peu à “pêcher” en raison du manque de lights mais admirer le frontman mosher à moitié sur scène tout en délivrant sa rage reste quand même impressionnant (et peut-on noter ce tee-shirt parfait de Cradle Of Filth et ce pantalon No Zodiac? Vestimentairement parlant il y’a un souci bref…). Vulvodynia pourrait presque se rapprocher d’un groupe de Beatdown tant les riffs sont blindés de breakdown lourds et avec ce côté presque malsain entretenu par le groupe même si Duncan reste communicatif entre chaque titre. Le chanteur harangue la fosse entre chaque titre et la violence du pit lui répond à coup sûr! Les premiers slams/wall of death de la soirée seront observés pendant le set du groupe qui quittera la scène après “Drowned In Vomit” qui me laissera vraiment penser que “Le gras c’est la vie”! Il me tarde vraiment de revoir les Sud-Africains sur scène dans l’ambiance et leur performance était incroyable

Set-List Vulvodynia :

Feast
Mob Justice
Famine
Nyaope
Psychosadistic Design
Reclaim The Crown Part I: The Burning Kingdom
Drowned in Vomit

 

Je n’avais pas vu Beneath The Massacre sur scène depuis 2011 (la bonne époque du Divan Du Monde) et il me tardait de découvrir ce que le groupe allait proposer sur scène après leur reformation récente. Leurs compos Brutal Death bien lourdes font mouche dès les premières notes et le pit s’en retrouvent encore une fois tout retourné! Elliot Desgagnés (chant) nous montre toute l’étendue de son talent qui dans mes souvenirs de 2011 ne m’avait pas spécialement marqué mais qui ce soir me bluffera. Quelques fans sont dans l’assemblée et répondent présents dès que le frontman leur tend le micro pour screamer quelques paroles (ou beugler selon comment on voit les choses). Les lumières ne sont pas encore ce qu’on apprécie de plus chez les photographes mais le groupe est un tel rouleau compresseur qu’au final, que nenni des lumières , laissez BTM (oh wait…) nous rouler dessus! Le chanteur paraît quelque peu en difficulté pendant le set et laisse les musiciens “improviser” une partie instrumentale avant de revenir en force! De nombreux slammers atterriront sur scène également dont quatre bien motivés qui retourneront crowd-surf aidés par le chanteur qui a l’air très amusé de les trouver sur scène avec lui. Et il est déjà l’heure du dernier morceau qui finira d’achever la fosse avant l’arrivée d’Archspire sur les planches.

 

 

Archspire a été une de mes excellentes découvertes au Hellfest cette année et il me tardait bien évidemment de les revoir sur scène en salle! Pour situer le groupe dans un style musical, ils dispensent un Death Metal Technique empli de virtuosité. Une intro rap puis un chant de Noël annonce l’arrivée du groupe canadien sur scène. ” Involuntary Doppelganger” est balancée à la gueule du public sans aucun scrupule et ceux qui ont encore de l’énergie se jettent dans la bagarre corps et âme. Chaque musicien possède des capacités incroyables et tous le prouveront tout au long du set quand au chanteur, Oli Peters , c’est un véritable monstre balançant ses hurlement sans fin et extrêmement lourds ce qui me surprends toujours avec ce style de groupe ce sont toujours les capacités surhumaines des chanteurs et Archspire n’est pas en reste. Après une petite présentation du groupe par le frontman il sortira un bloc lumineux “Applause” pour féliciter ses musiciens après chaque partie Lead. Oli proposera même des tee-shirts gratuits à tout ceux présents dans le pit (auront-ils eu leur tee-shirt gratuits par contre c’est une autre paire de manche). Un film sur ordinateur est lancé pendant un sample avant que la fureur ne reprenne sous les yeux de la mère de Spencer (batterie) car oui même dans Archspire les mamans c’est important! “Remote Tumour Seeker” finira de mettre le pit à feu et à sang avant que le groupe ne quitte la scène sous les acclamations. Une véritable démonstration de la part du groupe qui confirme mes premières impressions après leur set au Hellfest et donne envie de dire “C’est quand la prochaine?”.

 

Archspire Setlist GLAZART, Paris, France, Tech Trek Europe 2019

C’est la première fois avec ChairYourSound qu’on couvre une soirée Suden Promotion en espérant que ce ne sera pas la dernière au vu de la qualité des affiches qu’ils ont proposées cette année et notamment celle-ci qui fut particulièrement énorme!

Merci à Jessica de Season Of Mist pour l’accréditation, ainsi qu’à Suden Promotion et au Glazart pour avoir rendue la date possible!

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *