Angels & Airwaves : Lifeforms

Le sixième album studio de Angels & Airwaves intitulé Lifeforms sortira ce vendredi via Rise Records.

Timebomb est le premier titre pour se mettre dans le bain, malgré une intro bien trop électronique avec une voix vocodée, celle de Tom Delonge arrive vite pour proposer un titre Rock aux sonorités Electro, quelque chose d’assez simple en soit mais qui saura probablement fédérer les foules. Euphoria avait été choisi comme single pour promouvoir ce nouvel album et force est de constater que ce morceau bien plus Rock que le précédent a été un choix plutôt intelligent, le titre est bon (même si la touche Electro est encore une fois bien trop présente à mon goût et la voix de Delonge bien trop modifiée). Spellbound possède quand à elle une vibe un peu plus synthwave/coldwave (ou ce que vous voulez Wave) avec des claviers qui font le boulot mais absolument pas ma came ici, Delonge continue à s’égarer bien loin de ses formations de base (Blink 182 ou encore Box Car Racer). Quelque chose de plus dansant et Rock (influence très Green Day) pour le titre No More Guns, un morceau très simple et très court mais qui réconciliera les fans de Punk-Rock à la musique d’AvA. Losing My Mind reste un titre plutôt entraînant avec un refrain qui restera à coup sûr dans beaucoup de têtes (mais pas dans la mienne) :
 
 

“I live on the edge, I must be losing my mind
Get out of my head, it’s not a scene of a crime
This world is on fire and I am ice
Can’t balance things lately, I think we’re gonna die
Must be losing my mind”

 
 

Automatic et Restless Soul est probablement un bon ensemble avec une vibe très années 80 notamment sur la première qui montre à quel point le chanteur/guitariste a été influencé par The Cure. Alors que Restless Soul est plus Rock avec une bonne rythmique à la batterie (merci Ilan Rubin pour ça) avec là un refrain particulièrement entêtant (et tiens Ô surprise c’est encore un single), Restless Soul est probablement mon morceau préféré sur ce sixième album notamment à cause de ce refrain :

 
 

“Don’t you cry
It only hurts when you look with your eyes
A thousand years have passed from day to night
From death to light
When we feel like the world’s caving in
We will never give in”

 
 

Pour la suite on a les singles Rebel Girl et Kiss & Tell (qui clôture d’ailleurs l’album), des titres bien catchy et Rock comme je les aime avec une légère touche Electro. Rebel Girl est une jolie chanson d’amour où la voix de Delonge prend en puissance notamment sur le refrain, malgré sa voix reconnaissable entre mille, le chanteur montre encore une fois qu’il a de bien belles capacités encore plus sur ces deux morceaux. Le dernier morceau Kiss & Tell évoque le fait de faire quelque chose de dangereux tout en étant excité par le fait de réaliser cette action :
 
 

“It’s a bit so scary (no, no, don’t you kiss and tell)
It’s a bit of pain (no, no, don’t you kiss and tell)
It’s a little like wolves at night (no, no, don’t you kiss and tell)
With a bit of fear (no, no, don’t you kiss and tell)
And an angry lover (no, no, don’t you kiss and tell)
We can disappear (no, no, don’t you kiss and tell)
They will never let us recover”


 
 

Mise à part de très bons singles, ce sixième album d’Angels & Airwaves est bien en dessous de ce que j’attendais… Pour les fans, ce sera sûrement un bon album mais pour certaines compositions l’Electro est bien trop présent au détriment du reste. Pour la voix, Tom Delonge montre qu’il sait chanter et il le fait (fort heureusement) assez bien! Pour résumer, Lifeforms ne fera clairement pas partie des albums de l’année….et c’est bien dommage vu la bonne lancée prise avec les singles!

 

Tracklist :

01. Timebomb
02. Euphoria
03. Spellbound
04. No More Guns
05. Losing My Mind
06. Automatic
07. Restless Souls
08. Rebel Girl
09. A Fire In A Nameless Town
10. Kiss & Tell

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *