A Day To Remember : You’re Welcome

En ce jour de gloire du 5 mars 2021 et parmi la pléthore de sortie d’albums, le nouveau et septième album de A Day To Remember You’re Welcome est arrivé. En tant que fan du groupe, impossible pour moi de passer à côté bien évidemment!

L’album débute par deux singles révélés par le groupe à savoir Brick Wall et Mind Reader. Le premier est une bonne introduction et repose quelque peu les bases du groupe du côté du Post-Hardcore notamment sur la session instrumentale quand au second c’est probablement lui qui aura permis au groupe de gagner de nouveaux fans car le changement c’est maintenant (comme dirait l’autre)!

 

 

Last Chance To Dance (Bad Friend) donnera à n’importe quel fan des débuts du groupe un instant de pure nostalgie et l’envie furieuse de lancer un mosh-pit dans son salon. Le morceau est un appel à la haine mais contient quand même quelques passages plus mélodiques avec notamment les refrains en chant clair car chez ADTR la lourdeur c’est cool mais la mélodie est aussi très présente.

Pour la suite, F.Y.M (Fuck Your Money) serait-il un petit morceau coup de gueule vis à vis de Victory Records(ancien label du groupe)? Les fans pourraient être surpris d’un tel morceau où on se rapproche plus d’un Fall Out Boy que d’un ADTR classique, après tout pourquoi pas même si j’entends déjà d’ici les sirènes des puritains hurler des “c’est de la merde” ou autre “c’était mieux avant”. Non Maurice, si tu ne veux pas que les groupes évoluent, c’est toi le problème, pas le groupe en question! High Diving continue sur la même lancée, des morceaux très pop, très chill qui donnent plus envie de se poser entre amis autour d’un verre que de donner des patates à son voisin dans un pit mais ça fait du bien un peu de douceur dans ce monde de brutes.

La violence revient sur le single Resentment, les paroles sont qui plus est plutôt simples à retenir et donne clairement envie de s’époumoner. Aaaaah qu’il nous tarde à tous de retrouver les crash barrières, les pits photo comme fosse.

Looks Like Hell s’inscrit plus dans une lignée atmosphérique et rejoint les rangs des morceaux plus chill/Pop de F.Y.M et High Diving. On retourne sur un morceau plus Rock pour Viva La Mexico, un titre qui serait parfaitement adapté à des stades et qu’on aurait vu plus interprété par Bon Jovi que par ADTR mais soit le morceau est très bon encore une fois et s’adapte parfaitement à la nouvelle identité du groupe.

Only Money c’est le titre Alternatif Rock par excellence, un côté ballade Rock mais pas trop et des paroles émouvantes à souhait qui évoque la perte d’un être cher.Comme d’habitude sur ce type de morceaux chez ADTR, ce qu’on aime et retient le plus, c’est la voix de Jeremy qui vous prend par les tripes et vous emmène loin. On revient en terre connue avec le tout premier titre à avoir été sorti par le groupe à savoir Degenerates, ce titre évoque les amis du frontman Jeremy Mckinnon et le fait qu’ils ne soient pas parfait mais qu’il les aime comme ils sont. Un peu leur In Friends We Trust (si t’as pas la référence là par contre on est en 2021 quand même et tiens d’ailleurs eux aussi ils reviennent) en somme.

Permanent est encore un petit coup de boost notamment sur la fin du morceau avec le scream de Jeremy, ce genre de morceaux est ce que j’attendais le plus sur cet album, entre retour aux sources et nouveauté mais au final le groupe innove un peu plus et c’est aussi très bien. Re-Entry évoque le mal du pays et les contraintes du monde moderne. L’album termine avec le dernier single en date Everything We Need dévoilé en particulier lors du livestream unplugged du groupe. Le morceau est d’ailleurs construit comme une ballade avec des relents très Country et démontre encore une fois que ADTR ce n’est pas que de la violence et qu’un album aussi différent est parfois nécessaire. Everything We Need est une promesse de jours meilleurs à venir et rapprochera les fans en live à coup sûr.

You’re Welcome n’est peut-être pas le meilleur album de A Day To Remember, mais le groupe livre ici un album personnel aux influences variées, un album dont tout le monde aurait besoin en cette période avec beaucoup de morceaux très posés mais aussi bien plus Rock. Si vous ne connaissiez pas ADTR avant, penchez-vous sur cet album et si vous étiez fans des débuts, l’album pourrait vous surprendre (surtout négativement on vous voit) mais n’en reste pas moins un bon album. Moi j’en redemande encore et encore!

Tracklist :

01. Brick Wall

02. Mindreader

03. Bloodsucker

04. Last Chance to Dance (Bad Friend)

05. F.Y.M.

06. High Diving

07. Resentment

08. Looks Like Hell

09. Viva La Mexico

10. Only Money

11. Degenerates

12. Permanent

13. Re-Entry

14. Everything We Need

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *